10 août 2018

Assainissement

Avant tout projet, vérifier le type d’assainissement est une étape primordiale. Il existe deux types d’assainissement pour les particuliers :

L’assainissement collectif (tout-à-l’égout) : constitué de grandes canalisations de collectes des eaux usées qui sont acheminées de manière gravitaire vers une station d’épuration. Parfois des stations de relevage sont nécessaires.

L’assainissement individuel, ou non collectif ou autonome : ce mode correspond au traitement des eaux usées domestiques sans raccordement aux égouts (réseau collectif) surtout appliqué en zones rurales ou peu denses.

L’application de l’un ou l’autre système dépend du zonage d’assainissement appliqué à votre parcelle.

Il existe des aides pour les particuliers qui souhaitent réhabiliter leur assainissement non collectif :

  • L’ANAH : selon vos revenus et pour un projet « global » de réhabilitation et d’amélioration de votre logement (https://www.anah.fr/)
  • L’AGENCE DE L’EAU : finance jusqu’à 60% de vos travaux s’ils répondent à leurs critères d’éligibilité (http://www.eau-seine-normandie.fr/formulaires_aides
  • L’application d’un taux réduit TVA à 10%
  • Des prêts avantageux : de la CAF pour les bénéficiaire des allocations (taux d’intérêt à 1%), de votre caisse de retraite selon leurs conditions, ou encore de ADEME (https://www.ademe.fr/).
  • Une subvention de votre collectivité ? N’hésitez pas à contacter les services des communautés de communes pour plus de renseignements :

Communauté de Communes de la Grande Vallée de la Marne

Communauté de Communes des Paysages de la Champagne

Communauté de Communes de Sézanne Sud Ouest Marnais

Communauté de Communes du Sud Marnais

Communauté de Communes de la Brie Champenoise